Le site des passionnés de Mercedes qui aiment les voyages insolites et les rencontres

Le site des passionnés de Mercedes qui aiment les voyages insolites et les rencontres

.-.


    [W123] .. L'historique (1975-1985)

    Partagez
    avatar
    Ag0raMB
    Impérator
    Impérator

    Messages : 45
    Points : 103
    Date d'inscription : 10/11/2011
    Localisation : sur la lune

    [W123] .. L'historique (1975-1985)

    Message  Ag0raMB le Jeu 16 Fév 2012 - 18:17

    .
    Mercedes-Benz Classe E W123 (1975-1985)


    Mercedes a toujours eu une réputation de fiabilité. Mais il est reconnu qu'une version parmi les autres se détache du lot, comme étant sans doute une des voitures les plus endurantes du monde : la W123.
    Derrière ce matricule se cache la série intermédiaire des 200-300 produite de 1975 à 1985. En plus de la berline, de la limousine et du coupé sans montant, la gamme recevait pour la première fois une variante break.



    Son extrême robustesse fait qu'elle est encore très présente dans le paysage automobile français, malgré ses 36 ans en 2011.
    L'évolution de la W114/W115 vers la W123 est devenue nécessaire pour intégrer les recherches de la marque en matière de sécurité passive, mais aussi pour coller à la nouvelle identité stylistique inaugurée par la W116.


    La W123 fait sa présentation mondiale en France, à Bandol, en Janvier 1976.


    Présentation
    La gamme va de la 2.0 litre diesel 4 cylindres de 55 ch au moteur 6-cylindres injection de 2,8 litres de 185 cv. Le nouveau modèle est inspiré de la Classe S (W116) sortie trois ans et demi plus tôt. Ainsi, la nouvelle W123 de taille moyenne possède également un essieu arrière doté des semi-bras qui avaient déjà été introduits sur la classe S. Elle était également équipée d'une suspension avant à double bras triangulé.

    Tous les autres détails de construction liés à la sécurité et réalisés pour la première fois dans avec les séries W107 et W116 ont été intégrés sur le nouveau modèle de milieu de gamme. Les améliorations les plus importantes, par rapport à la gamme précédente, sont la cellule de sécurité encore plus résistante pour les passagers avec une structure de toit à ossature, un toit haute résistance, des montants de porte ainsi que les portes renforcées. L'absorption d'énergie de l'avant et de l'arrière dans les zones de déformation des extrémités avant et arrière ont été significativement améliorée par une capacité de déformation contrôlée. Une autre nouveauté technique de taille est la colonne de direction de sécurité, réalisé pour la première fois sur la série W123, en cas de choc elle n'avance plus dans l'habitacle pour blesser le conducteur. Qui lui même peut être retenu par les ceintures avant à pré-tensionneurs.



    Les grands phares ronds à double optiques ont un design caractéristique des nouveaux modèles. A côté du phare principal se trouve un phare antibrouillard halogène. Les deux modèles haut de gamme de la série, les types 280 et 280 E sont fournis avec des lampes halogènes rectangulaires. Extérieurement les deux modèles 2,8-litre différent en trois autres points des modèles moins puissants. Les 280 et 280 E ont un double pot d'échappement avec tubes jumeaux, la calandre chromée à induction d'air devant le pare-brise et une bande chromée supplémentaire sous le feux arrière.


    La gamme des moteurs est principalement héritée des modèles précédents. Commençant par le moteur 2.8l en version carburateur ou injection en décembre 1975, et suivi trois mois après par les autres modèles diesel et essence, le nouveau châssis offre une gamme variée, de la laborieuse 200D à la sportive 280E. La gamme fait une large place au diesel, Mercedes-Benz étant le pionnier de ce genre de moteur sur les voitures particulières. Sa réputation est connue de tous : fiabilité, longévité, agrément de conduite, couple, etc...

    La W123 lance la mode du break Mercedes fait par Mercedes (contrairement aux précédents modèles faisant intervenir des carrossiers indépendants.) La W123 T-model (T pour Touring et non Turbo) reprend les mêmes caractéristiques avec en plus un volume de chargement important puisque la banquette arrière est rabattable 1/3 2/3 sur les modèles haut de gamme. C'est aussi le modèle ayant la meilleure tenue de route du fait de l'emplacement de son réservoir de carburant au niveau du châssis et non, comme sur les berlines et coupés, au dos de la banquette arrière.



    Le coupé conserve les lignes classiques de la berline, l'empattement est réduit de 8,5 cm, la garde au toit est abaissée. Les vitres sans montants participent à son élégance. En Europe il est uniquement disponible avec les motorisations essence 230 et 280 à carburateur ou injection. Aux États-Unis il sera commercialisé avec des moteurs diesel 300CD et 300CD turbo-diesel. Il n'est pas plus léger que la berline à cause des renforts qui ont été nécessaires pour assurer une bonne rigidité, de ce fait les performances et la consommation sont les mêmes que sur la version quatre portes.



    La version limousine est à nouveau présente dans la gamme, une banquette pour trois personnes repliable derrière les sièges avants prend place au milieu de la voiture. D'une longueur totale de 5, 355 mètres (soit 63 cm de plus que la berline et le break) elle est assez encombrante en ville et difficile à garer mais son charme et sa faible production la destine à un bel avenir. Une bonne alternative aux monospaces modernes.







    dessous








      La date/heure actuelle est Mar 21 Aoû 2018 - 8:23